5 conseils pour réaliser des vidéos professionnelles

Réaliser des vidéos professionnelles c’est facile…

En fait pas tant que ça ! Dans cet article nous allons vous présenter les erreurs les plus fréquentes des débutants que nous observons lors de nos formations vidéos. Faire des vidéos professionnelles avec un smartphone peut sembler facile au premier abord, mais il existe quelques astuces à connaître pour éviter de tomber dans les pièges de débutants et réaliser rapidement des contenus performants.

>> Vous souhaitez réaliser des vidéos professionnelles avec votre smartphone ? Inscrivez-vous à notre formation par ici

Conseil n°1 : Attention à la luminosité de votre appareil ! 

On utilise son téléphone constamment, souvent plusieurs heures par jour. Pour préserver la batterie de notre appareil nous avons tous l’habitude de baisser la luminosité notre écran. Sachez que c’est une erreur si vous souhaitez réaliser une vidéo ! 

Lorsque vous filmez, pensez impérativement à mettre la luminosité de votre écran au maximum. Si vous oubliez ce réglage, vous allez faire des erreurs au niveau du traitement de l’exposition. C’est tout à fait normal car un écran sombre fait penser à une image sombre. On aura alors tendance à augmenter la lumière du plan… Résultat ? Une surexpostion importante  qui risque de gâcher votre plan… 

Filmic pro exposition

Conseil n°2 : Pensez à activer le mode avion de votre téléphone 

Pensez à vous mettre en mode avion. Rien de plus insupportable que de recevoir un appel en pleine captation ! Si certaines applications professionnelles comme Filmic Pro proposent naturellement ce réglage lorsque une captation est en cours, c’est rarement le cas pour des applications gratuites.

>> Vous souhaitez réaliser des vidéos professionnelles avec votre smartphone ? Inscrivez-vous à notre formation par ici

Grip smartphone config

Conseil n°3 : Captation verticale ou horizontale ?

Pour savoir si vous devez filmer à la verticale ou à l’horizontale, pensez en amont à la vidéo que vous allez faire. Pour choisir, interrogez-vous sur l’écran de destination.

Si votre vidéo à vocation à atterrir sur les réseaux sociaux ou sur une story, préférez une prise de vue verticale qui correspond aux codes de ces réseaux. Dans le cas contraire, filmez toujours à l’horizontale. Vous serez plus à l’aise pour cadrer et composer vos plans. Le résultat final sera un contenu adapté à votre site web ou à YouTube. 

Conseil n°4 : Ne zoomez jamais !

Les smartphones embarquent généralement des petits optiques numériques. Ils sont de plus en plus performants mais ils gardent le vilain défaut de grossir les pixels lorsque l’on zoom. Ils sont aussi très sensibles à la lumière, vous devrez impérativement veiller à gérer l’exposition comme nous vous l’avons expliqué plus haut. Si vous travaillez sur smarthpone, il faudra être rigoureux sur ces points afin de combler les lacunes technologiques d’un appareil mobile

Conseil n°5 : N’oubliez pas l’histoire que vous allez raconter !

Produire une vidéo, pour produire une vidéo n’a pas beaucoup de sens. Que vous soyez journaliste, chef d’entreprise ou communicant, vous devez avoir une histoire à raconter

L’économie de l’attention est un principe central du web social. La capacité des individus à se concentrer est limitée, très limitée même, une dizaine de secondes. Pour faire mouche vous devez aller à l’essentiel et penser votre scénario en amont. Quel est votre message ? Comment allez-vous le mettre en valeur immédiatement ?

 

storytelling livres

Ces questions en impliquent en réalité bien d’autres. En pensant ces éléments vous allez vous interroger vis-à-vis des pratiques de votre cible, est t’elle sur Facebook, Instagram, YouTube ? La touchez-vous via votre site web ? 

 Une fois ces éléments identifiés, définissez clairement l’objectif de votre vidéo. A-t-elle une visée informative, formative, divertissante ? Affinez votre projet et choisissez un angle afin de traiter la question de façon structurée. Scénarisez le projet en rédigeant un déroulé voir un storyboard et déclinez l’histoire en séquence de tournage comme des paragraphes illustrants vos propos. 

 Penser tous ces éléments en amont vous permettra d’anticiper les conditions de tournage et les contraintes techniques à prendre en compte (lumière, son, environnement, météo, bruits ambiants, etc.) mais également le matériel à privilégier. 

 

 

 

Ces formations peuvent également vous intéresser…

ut Donec odio ut facilisis risus. Praesent ante. at ultricies

Createur de contenus : la newsletter

Maximum une fois par mois, découvrez notre newsletter thématique Nous y compilons nos trouvailles, nos idées, des présentations d'outils.

Createur de contenus : la newsletter

Merci, vous voilà inscrits à notre newsletter