Comment faire un pitch commercial

Le pitch commercial est un élément de communication indispensable au lancement d’une entreprise. Chaque entrepreneur doit être capable de présenter son projet à des clients potentiels, à des investisseurs ou encore à des fournisseurs. Malheureusement que ce soit au téléphone, à l’occasion d’un événement professionnel ou encore d’une discussion informelle, ces interlocuteurs sont sollicités à de nombreuses reprises et n’ont souvent pas le temps de discuter. C’est pour ça qu’un pitch doit être clair, convaincant et synthétique. Dans cet article, tous nos conseils pour présenter votre offre en moins d’une minute ! 

Pourquoi travailler son pitch commercial ? 

Un pitch construit intelligemment permet d’attirer rapidement l’attention, de susciter de la curiosité auprès d’un interlocuteur, et de réseauter. C’est un élément de communication qui vient nourrir votre argumentaire de prospection. 

Parler de son produit ou de son service 

Pour construire son pitch, il existe différentes stratégies à adopter. La première consiste à se concentrer sur son offre en parlant : 

  • Des besoins auxquels elle répond 
  • De sa cible 
  • De son modèle économique 
  • De son prix et de son positionnement 

Il faut réussir à convaincre en peu de temps, pas simple ! Pour nous, un pitch efficace se concentre sur les points forts d’un produit ou d’un service. Son caractère innovant, sa simplicité d’utilisation, son prix, etc. Exemple : 

Immédiat est un des premiers centre de formation à la communication digitale conçu par des journalistes à Toulouse. Chez Immédiat, nous proposons des formations pour apprendre à mieux communiquer, trouver des prospects et fidéliser ses clients. Immédiat c’est votre partenaire pour développer vos compétences digitales. Nous proposons d’ailleurs de nombreuses formations finançables grâce au CPF, comme par exemple “nom de la formation” ou “nom de la formation” qui ont été suivies par plus de 60 stagiaires depuis le début de l’année. Si vous avez une carte je peux vous proposer notre plaquette par mail ?

business plan checklist

Construire un pitch en direction d’une cible 

Pour construire un pitch, la deuxième option c’est de parler de la cible, d’orienter son discours vers des problématiques factuelles qu’elle rencontre. L’offre se positionne dans un second temps comme une réponse à ces problèmes sous la forme d’une solution avantageuse. 

Pour être convaincant, il faut s’autoriser à intégrer des éléments de langage qui rassurent l’interlocuteur ainsi que des termes qui l’inciteront à agir. Par exemple, un pitch construit sur la cible de l’offre pourrait ressembler à ça : 

“Chez Immédiat nous aidons les professionnels à communiquer efficacement sur internet grâce à la création de contenus et au marketing à travers des formations de deux jours adaptées à leurs quotidiens et finançables simplement. Notre offre permets de répondre aux impératifs de la communication digitale sans y passer des heures et sans dépenser des sommes folles auprès d’agences spécialisées. Nous proposons d’ailleurs prochainement un parcours community management.”

Le triptyque : Problématique / Solution / Démonstration 

Ce type de pitch est plus adapté aux échanges informels qui peuvent avoir lieu lors de salons ou de séminaires professionnels. L’objectif est de démontrer le potentiel et le rôle d’un produit pour répondre à un problème précis tout en apportant des éléments de preuve pour construire une relation de confiance avec l’interlocuteur. Voici un exemple de pitch rédigé dans cette configuration : 

Vous savez comme moi que c’est compliqué de gérer efficacement les réseaux sociaux d’une entreprise, avec le temps que cela demande et les difficultés à mesurer le retour sur investissement. C’est pour répondre à ces enjeux que nous avons créé Immédiat. C’est un centre de formation dédié à la communication digitale pour parfaire sa présence sur le web. Nous aidons les professionnels à acquérir les compétences nécessaires pour performer sur internet. Nous avons déjà formé plus de 300 clients à Toulouse et ailleurs en France, et en ce moment nous venons de sortir un parcours complet dédié au community management. 

Pour aller plus loin 

Ces exemples donnent un aperçu des différentes options disponibles pour concevoir un pitch d’entreprise. Bien entendu, ils méritent d’être adaptés, peaufinés et personnalisés. Pour vous donner des idées et pour vous aider à construire vous même un pitch original et convaincant voici quelques conseils supplémentaires : 

Susciter des réactions 

Pour faire mouche et susciter la curiosité d’un interlocuteur, pourquoi ne pas faire en sorte de le pousser à réagir ? Par exemple, un pitch pourrait parfaitement intégrer la référence à un nouveau produit adapté au secteur de l’interlocuteur (“nous venons tout juste de sortir une nouvelle formation adaptée au journalistes…”) ou encore lui préciser que certains de ses concurrents ont d’ores et déjà fait le choix de travailler avec nous. 

Profiter de l’actualité 

Pourquoi ne pas utiliser un fait d’actualité ? C’est original et cela apporte une note d’humour à un échange. Attention toutefois à la situation dans laquelle on se trouve. L’humour est plus adapté aux échanges informels. 

 Jouer sur l’émotion de l’interlocuteur 

 Intégrer à un pitch des éléments de discours qui jouent sur l’émotionnel est une pratique redoutable. On le sait, les émotions impactent énormément nos décisions. Sans pour autant construire un argumentaire basé sur des techniques de manipulation, pourquoi ne pas intégrer quelques verbatim qui font référence à la confiance, au soutien, aux bénéfices mutuels. 

 Apporter des éléments factuels 

 Les éléments factuels sont tout aussi efficaces que l’argumentaire émotionnel. Ils permettent de construire une relation de confiance, d’apporter une preuve à l’interlocuteur grâce à des éléments chiffrés. 

Raconter une histoire 

 Chez Immédiat on aime bien raconter des histoires… Sachez qu’un pitch, ça peut être aussi une belle histoire ! Cette approche permet de proposer un discours plus humain. Pour cela, il est possible de parler de ce qui a motivé la création de son entreprise, du chemin suivi pour en arriver jusqu’ici en expliquant que c’est ce parcours qui nous a fait prendre conscience de la problématique de nos clients.

Les principales erreurs à ne pas commettre 

  • Ne pas être trop concentré sur ses produits ou ses services. 
  • Ne pas trop aller dans le détail ni être trop long. 
  • Ne pas utiliser de jargon spécifique
  • Ne pas utiliser de termes trop techniques
  • Ne pas vendre du rêve.
  • Ne pas aller trop vite  
  • Ne pas préparer son pitch en amont 
  • Ne pas mettre suffisamment la problématique de la cible en avant 
  • Ne pas en promettre trop dès de le début