"Etre influenceuse, c'est chercher à inspirer un changement"

Lucie Paimblanc

Ce mois-ci nous parlons d’Instagram. Pour aborder ce sujet, nous avons interviewé Lucie Paimblanc, journaliste depuis plus de 6 ans et créatrice du blog « jedeviensécolo ».

Pourquoi es-tu sur Instagram ?

Je suis sur Instagram pour m’adresser à une communauté qui est intéressée par l’écologie. J’y suis aussi pour rencontrer des gens virtuellement qui ont les mêmes intérêts que moi, pour découvrir des initiatives et éventuellement pour propager le message. C’est aussi la suite logique pour donner une continuité à mon blog. Aujourd’hui, c’est vraiment essentiel d’être sur les réseaux sociaux.

Il faut être présent là où sont nos lecteurs pour pouvoir justement créer du lien direct, au quotidien.

Au début, je me suis lancée sur Instagram, car c’était un bon moyen pour partager les découvertes que j’avais faites où même pour trouver des réponses à mes questions sur l’écologie. Je pense que c’est vraiment un super réseau parce qu’il garde encore cette dimension « sociale ». Il permet de mettre les gens, j’ai moi-même fait beaucoup de rencontres qui se sont concrétisées dans la vie réelle. Je trouve ça formidable de pouvoir rencontrer des gens qui sont vraiment dans des états d’esprit proche des nôtres, ça créer parfois des amitiés dans la vraie vie.

Quelle est ton activité ?

J’ai créé le blog « je deviens écolo » depuis maintenant 3 ans. C’est ma deuxième expérience de blogging. Je me suis investi un maximum dans ce projet et il m’a permis d’acquérir des compétences professionnelles, c’était mon ambition dès le départ. Aujourd’hui, je propose aussi des formations pour des blogueuses et des blogueurs qui sont aussi dans le domaine de l’éthique et qui ont envie de professionnaliser leur activité en respectant ses valeurs.

Pour toi, c’est quoi un influenceur ?

Je pense qu’on est tous des influenceurs. On influence tous des personnes qui sont autour de nous. Il y a aussi des e-influenceurs, des gens qui influencent sur internet que ce soit en utilisant une plate-forme de blog ou un réseau social.

Sur les réseaux sociaux, je fais partie de la catégorie des influenceurs puisqu’avec mon blog « je deviens écolo », je cherche à influencer les gens pour qu’ils adoptent des astuces du quotidien et un mode de vie qui soit plus responsable. J’aimerais que ce que je leur propose leur permette de s’épanouir.

Pour moi être influenceur, c’est chercher à inspirer un changement. Après forcément ça peut être bénéfique ou non, c’est à nous, influenceurs, de faire attention à la manière dont on agit et aussi à réfléchir à la manière dont on est influencés par les gens qui nous entourent et par les personnes présentes sur les réseaux sociaux. 

Depuis quand utilises-tu Instagram ?

Je suis sur Instagram depuis un paquet d’années maintenant. Je sais plus si j’ai commencé en 2013 ou en 2014. En tout cas, j’avais déjà un premier blog avant celui-ci qui m’a fait très tôt investir Instagram sur un plan semi-professionnel. Aujourd’hui, je suis principalement sur Instagram via mon arobase, mon identifiant, @jedeviensecolo.

Comment publies-tu sur Instagram ?

Sur Instagram, je cherche toujours à poster des photos qui soient à la fois formatives et qualitatives sur le plan visuel. J’utilise toujours mon appareil photo professionnel en passant par un travail de retouche et en amont par une réflexion à propos du cadrage. Je pense aussi qu’il faut bien réfléchir à l’agencement des photos sur son profil afin d’avoir une certaine cohérence visuelle.

Penses-tu que c’est important de varier les publications ?

C’est difficile de diversifier les thématiques abordées, c’est toujours un peu les mêmes qui reviennent à tour de rôle. Je parle beaucoup de zéro déchet, de bien-être, d’écologie intérieure quelque part et de positivité. Finalement, j’ai une page qui est très lumineuse, très joyeuse. En tout cas, on me renvoie souvent l’image de quelqu’un d’optimiste. Je pense que ça découle du fait que j’ai envie de dire que l’écologie est quelque chose qui peut vous rendre plus épanouie dans votre vie adoptant des gestes simples zéro déchet.

 

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

J’ai trois sources d’inspiration que je peux vous recommander à la fois pour l’écologie, mais aussi pour la manière dont j’utilise Instagram.

Du côté français, il y a mes amies toulousaines de « C’est l’air du temps », Claire et Camille. Elles ont aussi un blog sur le zéro déchet et nos démarches sont très proches. D’ailleurs, on est aussi très proche dans la vie.  Au niveau créatif, elles sont très douées, elles utilisent les stories de manière intelligente. Elles racontent de vraies histoires. Par exemple, elles postent une photo avec une longue explication dans leur fil et après elles vont reprendre cette thématique et la décliner dans des stories en enrichissant le propos. Je trouve que c’est vraiment une très bonne utilisation.

Ensuite, il y a une Anglaise que je suis depuis très longtemps déjà, depuis mon premier blog et donc depuis mes débuts sur Instagram. Elle s’appelle deliciously ella et je trouve que ce qu’elle produit est très intéressant à la fois par rapport à sa manière d’être présente sur Instagram, toujours très naturelle, très authentique, et parce que c’est quelqu’un qui a développé son profil de façon exponentielle. J’ai beaucoup appris en l’observant, en cherchant à décrypter ses messages, en me disant, tiens c’est vrai qu’elle poste deux ou trois fois par jour, etc.

 

Je pense qu’observer des comptes c’est une très bonne manière d’apprendre le fonctionnement et les codes d’Instagram. On se rend compte de ce qui fonctionne bien, c’est forcément instructif.

Il n’y a pas de secret, la réussite passe par une forte présence sur Instagram. Donc c’est intéressant de regarder comment fonctionnent les comptes qui marchent. Comme dernière recommandation, je citerai une Américaine qui s’appelle Lauren singer, son compte c’est @trash. Elle est aussi dans le «zéro waste». Sa démarche est très inspirante.

Tes conseils pour réussir ?

Si vous voulez bien démarrer sur Instagram, choisissez un thème qui vous passionne. Un sujet sur lequel vous pouvez vous pencher tous les jours, chercher des informations et les relayer. Évidemment il faut que ce soit un sujet que vous puissiez facilement illustrer en photo, en dessin en petites phrases. Quelque chose qui est photogénique puisque Instagram reste un réseau d’image

Mon deuxième conseil, c’est d’être présent ou présente sur ce réseau tous les jours et en particulier sur les stories. Si vous n’arrivez pas à publier tous les jours sur votre fil ce n’est pas très grave, en revanche les stories c’est vraiment du contenu du quotidien qui est très valorisé par l’algorithme de la plateforme. C’est pour ça que c’est important de choisir une passion qui vous anime, car ce n’est pas facile de trouver tous les jours des choses à raconter autour de cette thématique.

Et mon troisième conseil, c’est de savoir lâcher prise et de ne pas vous prendre la tête avec les chiffres. Je connais beaucoup de personnes qui se rendent malheureuses à cause des statistiques. Elles se focalisent sur le nombre d’abonnés qui n’augmente pas ou qui n’augmente pas assez, sur l’engagement qui ne se développe pas, etc.

Il faut garder à l’esprit qu’Instagram a un algorithme qui nous met vraiment des bâtons dans les roues au fur et à mesure qu’on développe notre profil. Il nous pousse à être de plus en plus présents sur le réseau et quelques parts à devenir esclave de tout ça.

Donc il faut admettre que vous n’aurez probablement jamais autant d’abonnés que Kylie Jenner à moins que vous soyez son sosie ! Si  vous êtes sur Instagram, c’est avant tout pour son potentiel social, pour créer du lien avec d’autres gens, pour apprendre, pour donner. Gardez cet équilibre-là et ne vous focaliser pas sur vos statistiques ce n’est pas une fin en soi.

Ces formations peuvent également vous intéresser…

De la photo aux stories : développer sa communauté Instagram

De la photo aux stories : développer sa communauté Instagram

Cette formation complète de deux jours vous permettra de travailler sur votre ligne éditoriale, sur les photos, et sur les stories Instagram afin de développer votre communauté. L’utilisation de ce réseau à des fins professionnelles vous permettra de toucher par l’image, de nouveaux publics, plus jeunes.

En savoir plus
Ne ratez plus nos actus !

Ne ratez plus nos actus !

Maximum une fois par mois, découvrez nos prochaines formations ou rendez-vous, ainsi qu'une sélection d'articles du Lab.

Votre inscription est bien prise en compte. A bientôt !